Ecole Nationale des ânes maraichers (dans le Lot)

Un vidéo sur la formation de l’Ecole Nationale des ânes maraichers à Villeneuve-sur-Lot :

Publicités

L’utilisation du crottin d’âne.

Une idée originale pour l’utilisation du crottin d’âne : construire des moules pour réaliser des objets en bronze.

Telle était l’intention de Jessica Eggerickx (artiste de notre région), avec l’aide d’un sculpteur burkinabé.

 

Pourquoi le crottin d’âne ?

Il a l’avantage de ne pas contenir des aliments résiduels. L’efficacité de la digestion mono-gastrique de l’âne est telle qu’il digère la presque totalité des aliments qu’il absorbe.

IMG_6529

La méthode :

  • Modeler le personnage, la forme ou l’objet que l’on veut réaliser avec de la cire ;
  • Faire un mélange terre argileuse et de crottin d’âne (bien sec) ;
  • Recouvrir le modèle en cire du mélange de terre et de crottin ;
  • Ce matériau a l’avantage de résister à de fortes température grâce au crottin d’âne ;
  • Le moule comporte des cheminées permettant de recevoir le bronze fondu ;
  • Fondre le bronze (récupérer des objets non utilisés) : chauffer à très haute température (1200 ° C) ;
  • IMG_6530
  • Le bronze liquide est coulé dans les moules (par les cheminées) ;
  • Le bronze liquide remplace la cire qui fond dans le moule ;
  • IMG_6531
  • Laisser refroidir le bronze pendant plusieurs heures, avant de démouler ;
  • Terminer en frottant et en polissant l’objet réalisé.
  • IMG_6534